BONJOUR ET BIENVENUE SUR LE BLOG GABFLE !




Vous apprenez le français et vous voulez progresser ?

Ce blog est fait pour vous !

Sur GABFLE, il y a des interviews authentiques de personnes francophones, à écouter ou à lire,
des exercices, des remarques de grammaire, de vocabulaire, de prononciation.

Testez ce blog, et laissez des commentaires, ou contactez-moi :



À bientôt !






jeudi 10 décembre 2009

DOCUMENT AUDIO pour le niveau B1 (Patricia et Christian) :

Patricia et Christian comparent la France et l’Espagne !


Patricia vient de France et Christian a grandi au Venezuela. Mais ils habitent en Espagne depuis quelques mois. Je les ai déjà interviewés ici et ici. Aujourd’hui, ils comparent la vie en France et la vie en Espagne.

Vous pouvez aussi écouter cette interview si vous avez le niveau A2 mais le quizz sera peut-être un peu difficile.


Patricia et Christian qui font une pause sur le chemin de l'Espagne.




DOCUMENT AUDIO (6 minutes 39) :
Tout d’abord, je vous propose de lire ces questions qui vous indiquent quelles informations vous allez devoir comprendre.



1. Comment a été l’adaptation de Christian et Patricia en Espagne ?
2. Que dit Patricia sur les sorties des Espagnols ?
3. Quelles personnes Patricia voit-elle surtout dans les lieux publics en Espagne ?
4. Que dit Christian sur les supermarchés et l’écologie ?
5. Que pensent Patricia et Christian des horaires des services ?
6. Que dit Christian sur les horaires des repas ?
7. Pour Patricia, comment sont les habitudes alimentaires françaises et espagnoles ?
8. Que disent-ils sur le tutoiement (dire « tu ») et le vouvoiement (dire « vous ») ?
9. Quelle a été la première réaction de Patricia la première fois qu’on lui a dit « tu » à la banque ?
10. Finalement, que pense Patricia de la manière de se parler en Espagne ?
11. Que dit Christian sur les centres commerciaux ?
12. Que pensent finalement Patricia et Christian de leur installation en Espagne ?


Écoutez ensuite l’interview. Vous pouvez faire l’exercice ci-dessous en même temps.




EXERCICE :
Et maintenant, pour chaque question, choisissez la réponse correcte. Attention si vous connaissez la France et l’Espagne ! Répondez en fonction de l’interview, pas en fonction des choses que vous connaissez. Patricia et Christian ont peut-être des idées différentes des vôtres…




Service offert par Quizz.biz













TRANSCRIPTION :
Lisez enfin la transcription de l’interview et les remarques pour mieux comprendre comment Patricia et Christian parlent.


Gabrielle : Bonjour Patricia et Christian, euh, on vous a écoutés sur ce blog il y a quelques temps. Vous nous ra… parliez* de votre départ prochain en Espagne. Eh ben maintenant, ça y est, ça fait un moment : vous y êtes.
Patricia : Oui, plus de 6 mois, déjà.
Gabrielle : Le temps passe vite !
Patricia : Oui, mais on s’est habitués très facilement en fait. Faut dire que bon, deux pays eur… européens aussi proches l’un de l’autre, c’était pas (a) un choc culturel énorme et euh, voilà : tout s’est passé sans, sans soucis (1), on s’est adaptés rapidement, et on se sent très bien là-bas.
Gabrielle : Christian, c’est vrai ?
Christian : Oui, c’est vrai, tout à fait !
Gabrielle : D’accord. Et alors, tu disais Patricia, il y a…** quand même les deux pays sont proches mais est-ce que totalement proches ? Est-ce qu’on pourrait dire qu’il y a beaucoup de choses qui se ressemblent ou pas spécialement ?
Patricia : Ça dépend de quoi on parle en fait. Par exemple, les habitudes de vie, je trouve*** que les Espagnols sortent beaucoup plus, pour aller boire un café, pour aller boire une bière, se promener dans la rue, à n’importe quelle heure de la journée…
Christian : Oui, pour prendre des « tapas » !
Patricia : Oui, exactement ! N’importe quelle heure de la journée. Il y a toutes les générations dans les lieux publics, chose qu’on constate quand même beaucoup plus rarement en France : les gens restent beaucoup plus chez soi (b) et voilà, ça c’est une différence majeure. Et les autres… autre chose…
Christian : Et aussi, il y a des différences par rapport aux… les achats (c) qu’on fait au supermarché par exemple, il y a beaucoup de sacs plastique qu’on donne…
Gabrielle : Aux clients.
Christian : Aux clients, oui. Mais ici en France, il y a moins de sacs plastique, presque… ça a disparu, parce que ici, on a pris conscience de, de, de l’environnement, on va dire. Là-bas, ça commence mais encore, il y a du boulot (2) à faire.
Gabrielle : Ouais, ouais, d’accord.
Patricia : Et une différence importante, ce sont les horaires, aussi… les horaires d’ouverture des services. Par exemple, je sais pas****, les banques, ce genre de choses…
Christian : Les administrations publiques…
Patricia : Oui, aussi.
Christian : Oui, (que) l’horaire, c’est le matin. Le matin, c’est de 8 heures à 14 heures. Et après, c’est fermé, on ne peut rien faire.
Patricia : Voilà, les banques sont fermées le samedi toute la journée, donc c’est vrai que pour les personnes qui travaillent, c’est très compliqué de faire des démarches administratives, ou, voilà, se rendre à (3) la banque, les choses comme ça.
Christian : Aussi, les horaires pour manger, ça change d’ici. Par exemple, là-bas, pour déjeuner, c’est un peu plus tard et pour dîner aussi, alors qu’ici en France, au moins, c’est plus… différent. Ouais, on va dire, c’est moins tard que là-bas.
Gabrielle : D’accord, ouais, ouais.
Patricia : Mais bon, finalement, tout ça, au bout de quelques temps, on s’y habitue (d) sans soucis, faut***** juste, voilà, se rendre compte…
Christian : Il faut s’habituer !
Patricia : … des habitudes et voilà, on se, on se cale dessus (4).
Christian : On s’habitue très, très vite, c’est, c’est pas non plus un choc énorme. On va dire… c’est se caler un peu sur l’horaire.
Gabrielle : D’accord, ouais. Et il y a des choses similaires aussi, des choses qui se ressemblent entre les deux pays ?
Patricia : Oui, les habitudes alimentaires sont quand même très très proches. Et on trouve des produits français très facilement si on a envie de faire un repas français, c’est pas compliqué de, de trouver les ingrédients, ce genre de choses. Sinon, non, c’est quand même…
Gabrielle : Et dans les relations entre les gens ? Est-ce qu’on s’adresse aux gens (5) de la même manière ?
Patricia : Ah, là, c’est vrai qu’il y a des différences quand même, par rapport au tutoiement et au vouvoiement, notamment (6).
Christian : Oui, là-bas, on tutoie beaucoup et la relation, c’est plus, euh, « cool », on va dire.
Gabrielle : Ouais******, ouais.
Patricia : C’est vraiment une relation, entre guillemets (7) « amicale » dès le (8) premier contact. On se tutoie dès le premier contact même, comme je disais tout à l’heure, à la banque, ce genre de choses. La personne qui va t’accueillir va te tutoyer alors que tu ne l’as jamais vue et si elle voit ton prénom d’écrit sur un document, elle va t’appeler aussi par ton prénom. Donc c’est vrai que la première fois, c’est un petit peu surprenant (9). Bon, c’est pas gênant (10) mais c’est juste surprenant et puis après, bon, on fait pareil, mais…
Christian : Mais c’est surprenant surtout pour les personnes français… fran… françaises (e), oui, qui sont habituées à… à le vouvoiement (f).
Gabrielle : Ouais… Pour toi, euh, ayant grandi au Venezuela, euh, ça va ?
Christian : Non, pour moi, ça va. [Gabrielle : C’est naturel.] C’est, c’est pas un choc. C’est pas si naturel mais c’est pas non plus quelque chose…
Patricia : C’est pas une nouveauté totale…
Christian : Oui.
Patricia : … alors que c’est vrai que pour moi, la première fois, c’était un peu…, vraiment…, bon : « est-ce que c’est toujours comme ça qu’ils s’adressent aux gens ? », mais oui, c’est toujours comme ça, quoi ! mais en fait, euh, bon, c’est plutôt sympa et oui, très convivial, que ce soit dans le bus, les transports en commun, aussi, c’est, c’est, ouais, très sympa, en fait.
Gabrielle : C’est plus convivial, quand même, on peut le dire, plus qu’en France.
Patricia : Ouais, ouais, ouais.
Christian : Mais aussi le premier contact, quand on entre dans un magasin, c’est pas « Bonjour. », c’est « Hola » (11). Ouais, c’est… quelque chose plus…
Patricia : Il y a moins de distance en fait. Ouais, les distances sont, sont vraiment pas situées aux mêmes endroits…
Christian : Mais sinon (12), les… la façon de vivre, c’est très similaire. C’est un rythme calme, on prend le temps pour faire les choses et on « prend la siesta » (13) aussi, c’est…
Patricia : Un moment sacré (14) !
Christian : Ouais, dans la journée, où tout est fermé, bon la plupart des magasins, quand même, y’a les centres commercials, ou commerciaux (15), que ça reste ouverts (g).
Gabrielle : D’accord.
Christian : Ouais.
Gabrielle : D’accord. Bon, bref, vous n’avez aucun regret d’avoir déménagé, vous ne regrettez pas d’avoir déménagé en Espagne.
Christian : Mais non.
Patricia : Non non, pas du tout.
Christian : C’est excellent. Et en plus, on est près d’ici, de la France.
Patricia : Oui, oui, quelques heures de voiture et on passe la frontière donc on n’a aucun regret, on est ravis (16).
Gabrielle : Très bien, bon, ben merci. Bonne vacances en France !
Patricia : De rien, à bientôt !
Christian : De rien !



Remarques de vocabulaire :
1) Sans soucis =
« sans problèmes ».
2) Du boulot = du travail. « Boulot » est un mot familier.
3) Se rendre à = aller à.
4) On se cale dessus = on s’adapte à ça. « Se caler sur » est un verbe un peu familier.
5) On s’adresse aux gens : « s’adresser à quelqu’un » = « adresser la parole à quelqu’un », « commencer à parler à quelqu’un ».
6) Notamment = « en particulier ».
7) Des guillemets, c’est ça : « » !
8) Dès le = « à partir du » (sans attendre).
9) Surprenant = « étonnant », qui crée la surprise ou l’étonnement.
10) C’est pas gênant = « ce n’est pas un problème ».
11) « Hola » = « Salut ! » en espagnol…
12) Mais sinon = « Mais à part ça ».
13) On « prend la siesta » : en français, on dit « On fait la sieste » (= on dort un peu l’après-midi).
14) Sacré = (ici) très important.
15) Les centres commercials, ou commerciaux : bravo Christian, la forme correcte est « commerciaux » !
16) Ravi(e) = « très content(e) », « vraiment satisfait(e) », « enchanté(e) ».


Remarques sur la prononciation et les habitudes de langage :
* Vous nous ra… parliez :
ici, j’ai voulu utiliser le verbe « raconter » pour commencer mais j’ai changé et j’ai choisi le verbe « parler ». Ce type d’hésitation est courant quand on parle en français. Patricia et Christian font comme moi !
** Il y a… : presque toujours, on prononce « y’a ».
*** Je trouve : Patricia parle vote et prononce « chtrouve » ici. C’est une prononciation habituelle quand on parle un peu vite.
**** Je sais pas : de la même manière, on entend « chaipa » ici.
***** Faut = « Il faut ». On oublie très souvent le « il » dans les discussions informelles.
****** Ouais = la forme familière informelle de « oui ».



Remarques culturelles :
Et en France ? Les magasins ouvrent l’après-midi. Ils sont aussi ouverts le samedi. Mais la plupart des magasins, des services (banques, etc.) sont fermés le lundi. Les commerces ouverts le lundi sont par exemple les boutiques de souvenirs, les restaurants, la Poste aussi. Tout dépend de la ville et du type de magasin. Dans les grandes villes, les magasins sont ouverts plus longtemps dans la semaine. En France, cette année, il y a un grand débat sur l’ouverture de tous les magasins le dimanche toute la journée. Beaucoup de magasins sont ouverts le dimanche matin. S’ils veulent ouvrir parfois le dimanche, toute la journée, ils doivent demander une autorisation spéciale. Bref, c’est compliqué. Si la question vous intéresse, vous pouvez consulter ce sujet de la radio France Info qui date de juin 2009.


Remarques de grammaire :
a) C’était pas : la forme correcte est « ce n’était pas ». Mais oublier le « ne » est l’erreur la plus courante en français à l’oral.
b) Les gens restent beaucoup plus chez soi : la forme plus correcte serait « les gens restent beaucoup plus chez EUX ». Et on peut dire « On reste beaucoup plus chez soi ». On fait souvent de petites confusions grammaticales quand on parle de manière informelle. « Soi », « Eux » sont des pronoms toniques, on les met après les prépositions. Exemples d’utilisation et liste : CHEZ MOI, AVEC TOI, DEVANT LUI (masculin), POUR ELLE (féminin), CHEZ SOI (avec « on »), VERS NOUS, Â CÔTÉ DE VOUS, DERRIÈRE EUX (masculin), SELON ELLES (féminin).
c) Par rapport aux… les achats : la forme correcte est « par rapport aux achats ». « à les » n’existe pas et donne « aux », comme « à le » donne « au ». Mais « à la » et « à l’ » ne changent pas.
d) On s’y habitue = on s’habitue à ça. Autre exemple : « - Tu penses à tes vacances ? – Oui, j’y pense. ».
e) Les personnes français… fran… françaises : « personne » est un mot féminin. Vous remarquez que Christian a très vite et très bien corrigé sa petite erreur !
f) Qui sont habituées à… à le vouvoiement (f) : la forme correcte est « qui sont habituées AU vouvoiement ». Mais même quand on parle très bien français comme Christian (ou même quand on parle français depuis son enfance !), on fait parfois de petites erreurs. Ce n’est pas un gros problème. Il ne faut pas avoir peur de faire de petites erreurs quand on parle ou quand on écrit ! Prenez exemple sur Christian !
g) Que ça reste ouverts : la forme correcte = « qui restent ouverts ».

Et pour finir sur le sujet de la grammaire, puisque Christian et Patricia ont beaucoup comparé la France et l’Espagne, je vous recommande vraiment de regarder ce diaporama sur la comparaison, surtout
si vous ne savez pas bien comparer.





PROPOSITION : discutons de ces sujets sur le forum GABFLE !
Que pensez-vous des idées de Christian et Patricia ? Et dans votre pays, c’est comment ? On dit « tu » ou « vous » ? Le « tu » et le « vous » existent, ou non ? Les administrations sont-elles ouvertes toute la journée ? Est-ce qu’il y a des horaires fixes pour les repas ?
Je vous propose donc de participer à la discussion que j’ai ouverte à ce sujet sur le FORUM GABFLE.
Participez, n’ayez pas peur de faire des erreurs en français, les erreurs c’est normal quand on apprend ! Je vous répondrai, promis ! À bientôt.









11 commentaires:

ΣΟΦΙΑ a dit…

Votre site m'aide beaucoup.Merci!

Gab! a dit…

Bonjour !

De rien ΣΟΦΙΑ, j'en suis très contente !

Et n'hésitez pas à utiliser aussi le forum gabfle (http://gabfle.forumactif.net) si vous voulez communiquer avec d'autres personnes qui apprennent le français.

Bonne continuation. Gabrielle.

Aurelio a dit…

Vous faites un travail excellent! Félicitations!Je viens de découvrir votre blog et j'espère m'en servirsouvent. Merci beaucoup.

Gab! a dit…

Je vous en prie Aurelio ! C'est une détente et une distraction pour moi de faire ce blog. :-) J'espère qu'il vous aidera vraiment. Bonne continuation. Gabrielle.

Tuong a dit…

"ce genre de choses"
--> Est-ce que c'est pour insister ce qu'il dit,non? SVP madame!

Tuong a dit…

"se rendre compte" --> Qu'est-ce que ca veut dire?
"générations" : comme un fil, non?

merci, madame!

Gabrielle Chort a dit…

Bonjour Tuong,

non, ici, "ce genre de chose", c'est une manière pour Patricia de dire "etc."

Bonne continuation !

Gabrielle.

Gabrielle Chort a dit…

Suite :

Et "se rendre compte de quelque chose" veut dire "comprendre", "réaliser".

Mais attention, "se rendre" = "aller".

Exemple : Si vous vous rendez en France, vous allez vous rendre compte qu'il y a beaucoup de différences (par rapport à votre pays) !
(Si vous allez en France vous allez réaliser qu'il y a beaucoup de différences.

Les générations, ce sont les gens de différents âges. J'imagine par exemple que les gens de la génération de vos grands-parents ne connaissent pas aussi bien Internet que vous !

À bientôt...

Gabrielle.

Prix Kane a dit…

Salut Gab, moi encore.. Rsrs

Est-ce que tu sais exactament qu'est-ce signifie le mot TAPAS? J'ai ne trouvé pas sur ce interview. Tu crois, je parle espagnol il y a des années et j'oublié bcp de mots =( et maintenant avec le français fraiche dans ma memoire, ça resté pire.

Merci bcp toujours

Bises *-*

Gabrielle Chort a dit…

Salut !

Encore toi ? Mais pas de problème, c'est un plaisir de lire tes commentaires ! :-)

"Tapas" est un mot espagnol qui désigne de petites entrées qu'on mange avant le repas, comme un apéritif, en buvant un verre.

:-)

Prix Kane a dit…

Ahhh! Compris =). Au Brésil ça s'appelle: Petiscos..

Mercii *_*