BONJOUR ET BIENVENUE SUR LE BLOG GABFLE !




Vous apprenez le français et vous voulez progresser ?

Ce blog est fait pour vous !

Sur GABFLE, il y a des interviews authentiques de personnes francophones, à écouter ou à lire,
des exercices, des remarques de grammaire, de vocabulaire, de prononciation.

Testez ce blog, et laissez des commentaires, ou contactez-moi :



À bientôt !






vendredi 20 juin 2008

DOCUMENT AUDIO pour le niveau A2 (les cyclotouristes) :

Les cyclotouristes !

Il y a quelques temps, j’ai discuté avec « les cyclotouristes » et je les ai interviewés… Ils ont une vingtaine d’années, ils habitent en région parisienne et ils aiment l’aventure ! Pour des raisons confidentielles, ils ont préféré rester anonymes (ne pas dire leurs prénoms)… Je respecte leur choix (!), nous les appellerons donc LUI (pour l’homme) et ELLE (pour la femme) !






DOCUMENT AUDIO : 

Voici les informations que vous devez entendre dans le document...
1) Combien de kilomètres ont fait les cyclotouristes en deux jours ?
2) Comment se sentent-ils (= comment ça va pour eux) ?
3) Chez qui vont-ils ?
4) Qu’est-ce qui a été difficile le deuxième jour ?
5) Où le garçon est-il allé le matin de l’interview ?
 


Écoutez le document :



EXERCICE :
Choisissez les réponses correctes.


TRANSCRIPTION :Après l'exercice, lisez la transcription et les remarques pour apprendre le vocabulaire et comprendre les prononciations.
- Gab : Vous avez l’air (1) un peu fatigués tous les deux !... Qu’est-ce qui se passe ?
- Elle : On a fait un long long long voyage à vélo ! [rires] On est partis de Paris avant-hier, on a fait 150 kilomètres le premier jour et euh…*, presque 110 kilomètres le deuxième jour. Donc le premier jour, on est arrivés en-dessous d’Orléans et là, on est à Amboise… Voilà, on est fatigués, on a mal partout (2),repartir (3) demain… Tout va dépendre du temps. S’il pleut, on va prendre le train (4) !
- Gab : Et vous allez où, en fait (5), alors ?
- Lui : On part, euh…, chez mes parents, on rentre chez mes parents, qui habitent près de (6) Poitiers, entre Poitiers et Niort, dans la petite ville de Melle. Euh…
- Gab : Quelle a été l’étape ou le moment le plus difficile de votre périple (7) ?
- Elle : Euh... la pluie (8) dans la forêt (9) de Chambord (10), on s’est fait tremper (11) par une averse (12) et euh…, on s’est dit : « Quelle mauvaise idée ! [rires] Pourquoi on a fait ce voyage ? ». Mais, euh…, sinon, c’était bien, on est content.
- Gab : Et toi, ça va ?
- Lui : Moi, ça va, je… je… je suis passé** ce matin à la pharmacie et j’ai acheté une pommade (13) spéciale entorses, pour les euh…, pour mes muscles endoloris (14) !
- Gab : Bon, ben***, bon courage pour la fin !
- Elle : Merci !!!

Remarques de prononciation :

* euh… : quand on cherche ses mots, quand on hésite, on dit « euh… ».
** je suis passé : écoutez bien la prononciation ici : on entend presque « chuipassé » (ce dernier ‘mot’ n’existe pas, attention !). Mais c’est une prononciation habituelle quand on parle vite…
*** Bon, ben : c’est un peu comme « euh », ce n’est pas du ‘vrai français’ mais c’est une habitude de langage, quand on hésite ; « ben » vient de « bien ».


Remarques de grammaire et de vocabulaire :

1) avoir l’air = sembler, paraître (c’est un verbe pour parler d’une impression).
2) partout = (ici) dans toutes les parties du corps / (en général) = dans tous les lieux.
3) repartir = partir encore une fois : LUI et ELLE font leur voyage en plusieurs jours. Souvent, « re- » exprime une idée de répétition.
4) « S’il pleut, on va prendre le train ! » : Les cyclotouristes ne sont pas sûrs que la pluie tombe… donc ils utilisent « si » - ou ici « s’ » parce que « il » commence par une voyelle. De plus, ils parlent du futur (du jour d’après) mais seul le verbe « prendre » est au futur… C’est normal. Dans les phrases futures avec « si », le verbe juste après « si » doit toujours être au présent. Exemple : « Si vous faites beaucoup d’exercices sur ce blog, vous allez progresser en français. » !
5) en fait : c'est une expression pour demander ou commencer une explication.
6) près de = à côté de, pas loin de, à proximité de.
7) un périple = un voyage avec de l’aventure.
8) la pluie = l’eau qui tombe du ciel !
9) la forêt = beaucoup d’arbres. Par exemple la forêt amazonienne !
10) Chambord est un très grand château, très connu, au bord de la Loire, en France.
11) tremper = un mot un peu familier synonyme de « mouiller ». Si vous oubliez votre parapluie un jour de pluie, vous allez être trempé(e) !
12) une averse = une pluie soudaine et forte.
13) une pommade = une crème.
14) endolori(e) = douloureux (-euse), adjectif qu’on utilise quand on a très mal après un choc ou du sport par exemple.

Et si vous êtes curieux, voici la carte de leur « périple » :



Image ViaMichelin

4 commentaires:

shaley tenzin a dit…

Bonjour,

J'aime bien les deux interviews surtout car j'aime bien fait du vélo. En fait j'apprend fait du vélo l'année avant en France. Je sius étudiants de un velo école et mon professeur est vraiment gentil.
Notre vélo ecole organisé une promonade dans forêt et dans les champs, je participé avec leur. C'était vraiment bien, et plusieurs de gen qui participe sont personnes âge et des enfants mais on avait tres bonne temp. Une belle aventure.

Avec cet interview je peux savoir beaucoup de accessoires de vélo laquelle sont ignorer l'annee avant. Donc cette année je suis plus prêt même avec mots français, aussi avec le vélo.

Merci and comme toujours j'espère vous m'a bien compris.

Tenzin

Gabrielle Chort a dit…

Bonjour de nouveau Tenzin !

Vous êtes une personne qui suit très fidèlement Gabfle, ça me fait très plaisir : merci !

Je vous a très bien compris. C'est super que les interviews du blog vous rappellent des souvenirs personnels agréables !

À bientôt !

Gabrielle


PS : vous écrivez déjà très bien en français, vous savez.
Vous m'aviez demandé il y a quelques temps des corrections, de temps en temps, de vos commentaires. Pour vous aider, j'ai réécrit votre commentaire. Mais ne vous inquiétez pas, c'est normal de faire de petites erreurs, ça veut dire que vous prenez des risques en français et c'est comme cela qu'on progresse.

Voici :

"J'aime bien les deux interviews surtout car j'aime bien fait du vélo. En fait j'ai appris à faire du vélo l'année dernière en France. Je suis (ou "j'étais" > ?) étudiant dans une école de vélo et mon professeur est (ou "était" > ?) vraiment gentil.
Notre école de vélo a organisé une promenade dans forêt et dans les champs, j'ai participé avec eux. C'était vraiment bien, et plusieurs personnes qui ont participé sont des personnes âgées et des enfants mais on a passé de très bons moments. Une belle aventure.

Avec cette interview je peux savoir beaucoup de choses sur les accessoires de vélo, que j'ignorais l’année dernière. Donc cette année, je suis plus prêt même avec les mots français, et aussi avec le vélo.

Merci et comme toujours, j'espère vous m'avez bien compris."

shaley tenzin a dit…

Merci bcp Gab pour corrigé. C'était tres gentile a vous. Je relire votre corrections plusieurs fois, et je vais faire plus attention avec mon prochain écriture.

Aussi, j'ai une question à vous, pourquoi vous m'a écrit "Bonjour de nouveau tenzin", "de nouveau " signifie de quoi? C'est perce que je suis nouveau dans votre blog? Ou il y a l'autre raison.

Merci Tenzin.

Gabrielle Chort a dit…

Bonsoir Tenzin,

Je vous en prie !

Et "de nouveau" signifie "encore". J'avais écrit "de nouveau" car je vous avais déjà écrit juste avant, donc c'était un "deuxième bonjour" ce jour-là...

Bonne soirée !

Gabrielle