BONJOUR ET BIENVENUE SUR LE BLOG GABFLE !




Vous apprenez le français et vous voulez progresser ?

Ce blog est fait pour vous !

Sur GABFLE, il y a des interviews authentiques de personnes francophones, à écouter ou à lire,
des exercices, des remarques de grammaire, de vocabulaire, de prononciation.

Testez ce blog, et laissez des commentaires, ou contactez-moi :



À bientôt !






mercredi 7 janvier 2009

DOCUMENT AUDIO pour le niveau A2+ (Delphine) :

Delphine parle de sport !


Il y a quelques temps, Delphine est allée en Bretagne pour faire une course très spéciale appelée un « trail ». Elle explique ce que c’était et comment c’était.
 

Delphine est sportive mais elle aime bien déguster un petit verre de bon vin de temps en temps...






DOCUMENT AUDIO.
D’abord, avant d’écouter l’interview, lisez les questions suivantes.


1) Nostang, qu’est-ce que c’est ?
2) Où est-ce que Delphine a couru ?
3) Pourquoi est-ce que les conditions de cette course sont difficiles ?
4) Qu’est-ce qui est magnifique sur ce trail ?
5) Quel parcours a fait Delphine en 2008 ?
6) Comment étaient les conditions météo en 2007 ?
7) Comment étaient les conditions météo en 2008 ?
8) Comment était la fin du trail pour Delphine ?
9) Quelle est la difficulté particulière de ce trail ?
10) Est-ce que Delphine va refaire ce trail en 2009 ?


Écoutez ensuite le document audio, deux fois ou plus (2 minutes 18).



EXERCICE :
Puis, pour chaque question, choisissez la réponse correcte.




  





  









TRANSCRIPTION :
Enfin, vous pouvez lire le texte de l’interview et les remarques pour mieux comprendre Delphine.

Gab : Delphine, ce week-end, tu as fait le trail de Nostang (A) : est-ce que tu pourrais expliquer ce que c’est ?
Delphine : Alors*, euh**, Nostang (B), c’est le nom d’un village breton, c’est au bord de la Ria d’Etel (C), dans le Morbihan (D). Euh, donc***, euh, le trail c’est une course nature, c’est-à-dire qu’on traverse des bois (a), des champs (b), enfin on passe un petit peu dans des endroits (c) qui ne sont pas de la route, voilà, c’est très peu sur route, euh, donc c’est un peu gadouilleux (d) euh, et puis ben, c’est un peu difficile à la fin parce que ça commence à être lourd (e)… [rires]
Gab : Aux chaussures ?
Delphine : Ouais****, ça colle un peu aux chaussures. Euh, mais bon, les paysages (f) sont magnifiques, donc euh, voilà, c’est, c’est pour ça… c’est plus sympa pour les paysages que de courir sur une route de bitume (g).
Gab : Et alors toi, tu as, tu as fait (1) combien de kilomètres, quels parcours est-ce qu’il y avait ?
Delphine : Alors en fait sur le trail de Nostang, il y avait deux parcours de proposés, le « long » ou le « petit », ils disaient, euh, les, les concurrents (h). Donc le « long » faisait (2) 27 kilomètres et le « petit », entre guillemets (i), faisait 17 kilomètres. Euh, donc moi, j’ai couru pour le 27 kilomètres. L’année dernière, j’avais fait (3) 17 : il pleuvait, il faisait un temps horrible mais cette année les conditions étaient superbes. Et… donc c’était mon premier 27 kilomètres. Donc voilà, c’était un peu dur sur la fin !
Gab : Oui, tu as trouvé ça pénible (j) ?
Delphine : Ouais… je… c’est pas facile de s’alimenter (k), de s’hydrater (l), euh, donc je pense que j’avais… j’ai pas dû gérer ça correctement (m).
Gab : Mais pourtant tu t’étais bien entraînée (n) quand même (o)…
Delphine : Ouais, je… je cours régulièrement. Je pense que j’étais prête. Mais bon, dans la tête ! Je sais pas… Non, c’est…
Gab : Mais c’était 27 kilomètres aussi quand même !
Delphine : Ouais, c’était 27 kilomètres et puis c’est vrai qu’on n’a pas de repères (p) kilométriques, on sait pas où on en est, on sait pas si on est bientôt arrivé, donc faut vraiment bien se connaître.
Gab : Et l’an prochain, tu recommences ?
Delphine : Euh, il y a des chances (q), ouais ! J’aimerais bien… Ouais, je pense que je vais recommencer !
Gab : Merci !

Remarques culturelles :
A) Le trail de Nostang : pour plus d’informations sur ce trail (ou si vous voulez le faire en 2009 !) consultez la page Web Yanoo
ou regardez un extrait vidéo de la course 2007 (sous la pluie !) sur le site Dailymotion !
B) Nostang : c’est donc le nom du village qui a aussi un nom breton : Lostenk. La langue bretonne (d’origine celtique) a une place encore importante en Bretagne, c’est pourquoi par exemple tous les panneaux d’information sont en breton ET en français.
C) La Ria d’Etel : on dit aussi tout simplement la Rivière d’Etel. C’est un petit fleuve côtier du sud de la Bretagne qui mesure 35 kilomètres. Mais l’Océan Atlantique entre dans sa vallée quand la marée est haute (quand la mer monte) donc l’eau de la Ria est en partie salée !
D) Le Morbihan : c’est un département de France. C’est un des 4 départements de la Bretagne qui est une région. Pour la petite histoire, Morbihan n’est pas un mot français mais breton : il signifie « petite mer » de mor, la mer, et bihan, petit. Son numéro (qu’on peut encore voir à la fin des plaques des voitures) est le 56.

Remarques de vocabulaire :
a) Un bois =
une petite forêt.
b) Un champ = un espace dans la nature réservé aux cultures.
c) Un endroit = un lieu.
d) Gadouilleux = (mot familier) avec de la boue. La gadoue = la boue (de la terre mouillée, comme après une grosse pluie).
e) Lourd ≠ léger.
f) Le paysage = le panorama.
g) Le bitume = le goudron, l’asphalte.
h) Les concurrents = les personnes qui font une compétition.
i) Les guillemets, c’est ça : « » .
j) Pénible = difficile, fatigant.
k) S’alimenter = manger (vocabulaire sportif ou médical).
l) S’hydrater = boire (vocabulaire sportif ou médical).
m) J’ai pas dû gérer ça correctement = j’ai probablement fait des erreurs.
n) Tu t’étais bien entraînée : s’entraîner = se préparer à une compétition. La personne qui entraîne une équipe (de football, de basketball, etc. ) ou un sportif (en athlétisme, en gymnastique, etc.) = un entraîneur.
o) Quand même : avec ce mot, on insiste sur le mot « mais ».
p) Un repère = une marque, une indication (quelque chose pour savoir où on est).
q) Il y a des chances = probablement.

Remarques de grammaire :
1) As fait : le verbe est au passé composé, parce que c’est une action ponctuelle.
2) Faisait : le verbe est à l’imparfait (description d’une situation passées ; pour travailler l’imparfait, utilisez le site Polarfle.
3) Avais fait : le verbe est au plus-que-parfait ; c’est un peu difficile mais les indications du site Polarfle sont très claires.

Remarques de prononciation :
* Alors : on utilise souvent ce mot quand on commence une explication.
** Euh : on dit « euh » quand on hésite un peu, quand on cherche ses mots.
*** Donc : on utilise ce mot quand on commence ou quand on continue une explication. Ici, donc et alors sont très similaires. Mais quand on raconte une histoire, « alors » signifie plutôt « à un moment » et « donc » signifie « en conclusion ».
**** Ouais = oui (forme familière ou non-standard).




Les panneaux bilingues en bretagne.









Une maison traditionnelle bretonne.


Aucun commentaire: