BONJOUR ET BIENVENUE SUR LE BLOG GABFLE !




Vous apprenez le français et vous voulez progresser ?

Ce blog est fait pour vous !

Sur GABFLE, il y a des interviews authentiques de personnes francophones, à écouter ou à lire,
des exercices, des remarques de grammaire, de vocabulaire, de prononciation.

Testez ce blog, et laissez des commentaires, ou contactez-moi :



À bientôt !






mardi 1 décembre 2009

DOCUMENT AUDIO pour le niveau A2 (Josette) :

Josette parle des relations familiales !







Josette vit à Amboise, une petite ville française. Elle est déjà grand-mère et a accepté de me parler de l’importance de la famille pour elle.









DOCUMENT AUDIO (1 minute 33) :
Tout d’abord, écoutez l'interview une première fois pour comprendre globalement de quoi parle Josette. (Si cette interview est vraiment trop difficile pour vous, écoutez la version plus courte et plus facile, de niveau A1+).




Puis, avant d’écouter encore l’interview, lisez ces questions qui précisent quelles informations vous devez trouver.

1. Combien de petits-enfants a Josette ?
2. Combien d’enfants a Josette ?
3. Ses petits-enfants sont les enfants de qui ?
4. Quel âge ont les enfants de Josette ?
5. Comment sont les petits-enfants de Josette ?
6. Combien de frères a Josette ?
7. Qu’est-ce qu’elle explique à propos de ses frères ?
8. Que pense Josette de ses parents ?
9. Que précise Josette sur ses parents ?
10. Pour finir, quelle information donne Josette sur ses enfants ?



Écoutez ensuite encore l’interview. Vous pouvez faire l’exercice ci-dessous en même temps.



EXERCICE :
Et maintenant, pour chaque question, choisissez la réponse correcte.




Service offert par Quizz.biz











TRANSCRIPTION :
Lisez enfin le texte de l’interview et les remarques pour bien comprendre comment Josette parle.

Gabrielle : Tiens, Josette, tu pourrais (a) présenter ta famille peut-être ?
Josette : Oui, pourquoi pas ? Alors*, euh**, ma famille… Alors, euh, moi je suis, euh, je suis grand-mère de trois petits-enfants. Donc*** j’ai trois filles, euh trois filles. Donc les trois petits-enfants que j’ai, c’est de l’aînée (1), donc ma grande. Alors, j’ai une fille de 31 ans, ma deuxième, elle a 28 et la troisième, elle a 27. Voilà****. Donc sur les trois, j’en ai qu’une (b) pour l’instant qui m’a fait trois garçons, trois petits-garçons, qui sont adorables (2). Et c’est eux qui me font vivre (3), d’ailleurs, parce qu’ils sont très très très adorables, je les aime beaucoup. Voilà, puis en dehors de ça (4), ben, je suis (d’)une famille, euh, une famille de 6 enfants. Moi, j’ai…, je suis la seule fille, j’ai 5 frères. Voilà, donc euh, donc on est tous un peu éparpillés (5) par contre, hein*****. Il y en a un****** qui est sur (6) Beaugency (A), il y en a un autre qui est sur Paris (B), j’en ai un autre qui est à Château-Renault (B), et j’en ai un autre qui est dans l’Oise, à Beauvais (C). Voilà, donc on est un peu éparpillés, c’est bien dommage parce qu’on se voit pas très très souvent (c) mais bon, on est bien quand même, euh, bien réunis (7), on est bien familial (8). Voilà. Et en dehors de ça, eh ben, j’ai eu de très bons parents. Ça, là-dessus, il n’y a pas de soucis (9), très bons parents qui sont, ben, malheureusement décédés (10), hein, comme tout le monde, faut y passer (11). Voilà. Et puis, euh, voilà. Je suis, non, je suis, je suis comblée par (12) mes petits-enfants et mes enfants. Voilà, donc j’en ai aucune (13) qui boit (14) et aucune qui fume (15). C’est formidable (16) ! [rires]
Gabrielle : Très bien ! Merci beaucoup !


Remarques de grammaire :
a) Tu pourrais… ? = Tu peux… s’il te plaît ?
b) J’en ai qu’une = « J’en ai seulement une » (j’ai seulement une fille). La forme plus correcte est « Je n’en ai qu’une ». « Ne… que » = seulement. « En » = pour ne pas répéter « fille ». Autre exemple : « Tu as une sœur ? » -> « Oui, j’en ai une ».
c) On se voit pas très souvent : la forme correcte est donc « on ne se voit pas très souvent ». Mais oublier le « ne » est l’erreur la plus habituelle en français (quand on parle, pas quand on écrit).

Remarques de vocabulaire :
1) L’aînée = la première des enfants (et « l’aîné » = le premier des enfants).
2) Adorable = très mignon, très gentil.
3) C’est eux qui me font vivre = ils me donnent de l’énergie pour vivre.
4) Puis en dehors de ça = et aussi, = et en plus.
5) Éparpillés = à différents endroits, dans différents lieux. On peut utiliser ce mot pour les personnes mais aussi pour les objets.
6) Qui est sur + nom de ville : c’est une manière non-standard pour dire « qui habite à ».
7) Réunis : ici, Josette voulait dire « unis », pour dire « proches », pour dire qu’ils ont de bonnes relations.
8) On est bien familial : on dit aussi souvent « on est très famille », pour dire que « la famille, c’est important pour nous ».
9) Il n’y a pas de soucis = « Il n’y a pas de problème ».
10) Décédés = morts.
11) Faut y passer = « c’est comme ça », « c’est inévitable », ou… « c’est la vie ! ».
12) Je suis comblée par… = je suis très contente de...
13) Aucune = pas une, zéro.
14) Qui boit = qui boit de l’alcool.
15) Qui fume = qui fume des cigarettes.
16) Formidable = « super », « génial ».

Remarques sur la manière de parler :
*Alors = ici, Josette dit « Alors » parce qu’elle commence une explication.
**Euh = Josette dit « euh » parce qu’elle cherche ses mots (elle hésite un peu).
***Donc = Josette dit « Donc » parce qu’elle explique la situation.
****Voilà = Josette dit « voilà » parce qu’elle a fini ses premières explications.
***** Hein : ici, Josette dit « hein » pour dire « n’est-ce pas » ou « et oui ». C’est une habitude de langage, il n’y a pas de signification particulière.
****** Il y en a un : souvent, quand on veut dire « il y a », on prononce « y’a ». Et donc, ici, on entend « y’en a un ».

Remarques de géographie :
A) Beaugency = une petite ville pas loin d’Orléans.
B) Paris = la capitale de la France, bien sûr !
C) Château-Renault = une petite ville à côté d’Amboise.
D) Beauvais : une ville au nord de Paris, connue pour son aéroport.

Aucun commentaire: