BONJOUR ET BIENVENUE SUR LE BLOG GABFLE !




Vous apprenez le français et vous voulez progresser ?

Ce blog est fait pour vous !

Sur GABFLE, il y a des interviews authentiques de personnes francophones, à écouter ou à lire,
des exercices, des remarques de grammaire, de vocabulaire, de prononciation.

Testez ce blog, et laissez des commentaires, ou contactez-moi :



À bientôt !






samedi 19 juillet 2008

DOCUMENT AUDIO pour le niveau A2+ (Delphine) :

Delphine présente la ville de Lyon !




Delphine a 28 ans. Elle habite et travaille à Lyon. Elle y est professeur. Elle aime beaucoup cette ville donc elle va vous la présenter. Cette interview est très longue mais Delphine ne parle pas très vite.


DOCUMENT AUDIO :
Lisez d'abord les informations que vous devez entendre dans le document.
 

1) Quand est-ce que Delphine est arrivée à Lyon ?
2) Comment est la ville de Lyon pour Delphine ?
3) Dans quelle partie de Lyon habite Delphine ?
4) Comment est le centre-ville ?
5) Comment est le quartier de la Croix-Rousse ?
6) Que dit Delphine sur les cafés-théâtres ?
7) Que dit Delphine sur les musées de Lyon ?
8) Quel moyen de transport presque gratuit existe à Lyon ?













Écoutez ensuite le document.



 

EXERCICE : 
Choisissez en même temps les réponses correctes.






















TRANSCRIPTION :
 Après l'exercice, lisez la transcription et les remarques pour apprendre le vocabulaire et comprendre les prononciations

Gab : Delphine, tu habites où, tu peux nous expliquer, s’il te plaît ?
Delphine : Euh…* J’habite à Lyon depuis (1) déjà trois ans.
Gab : Et pourquoi est-ce que tu habites à Lyon ? Tu es originaire de (2) Lyon ?
Delphine : Non, je viens pas (3) de Lyon mais j’ai trouvé du travail ici donc j’ai déménagé. Voilà.
Gab : D’accord. Et…, la ville de Lyon, c’est comment ?
Delphine : C’est très bien, c’est très agréable. C’est une ville qui est pas (3) très grande mais pas très petite non plus donc c’est très varié.
Gab : Tu peux nous parler, euh…, de l’atmosphère de la ville, peut-être ?
Delphine : Euh… oui, donc euh… Moi, j’habite dans la ville de Lyon même mais c’est vrai que la banlieue à l’extérieur de la ville est assez grande et euh… c’est, c’est très intéressant en fait d’être dans la ville même de Lyon parce qu’il y a** plusieurs quartiers et ils sont assez proches et on peut se déplacer facilement. Et l’atmosphère… ben chaque quartier a son atmosphère particulière et chez moi c’est plutôt calme parce que les gens habitent là mais ils ne travaillent pas là. Donc c’est plutôt résidentiel (4). Et voilà (5). Puis sinon le centre-ville de Lyon est plutôt animé, très animé même. Et d’autres quartiers sont plus réservés au travail.
Gab : Le centre-ville, c’est comment ?
Delphine : Euh… Le centre-ville, en fait, il y a plusieurs parties. Il y a le vieux Lyon qui date, euh…, plutôt de la Renaissance donc c’est de belles maisons en pierre et euh…, c’est un lieu (6) plutôt touristique donc on trouve beaucoup de… de pâtisseries où on présentent les spécialités lyonnaises, euh… de boutiques de souvenirs, etc., des musées aussi, et les rues sont très étroites (7) et c’est très beau. Et… un autre quartier, c’est la presqu’île (8), en fait, qui se situe entre les deux fleuves (9), le Rhône et la Saône et là, c’est un quartier plus récent mais quand même assez vieux et euh… plutôt chic, où on se retrouve pour faire la fête aussi, il y a beaucoup de discothèques. Euh…, voilà, c’est très sympa. Il y a l’opéra et il y a le musée des Beaux-arts, l’hôtel de ville (10). Quoi d’autre ? Je sais plus !
Gab : Et la Croix-Rousse, c’est où, c’est comment ?
Delphine : Alors, la Croix-Rousse… En fait, à Lyon, il y a aussi deux collines (11), une colline qui est euh… qui part du vieux Lyon en fait et qui monte, logiquement et sur laquelle se trouve la Basilique de Fourvière. Donc, c’est la colline de Fourvière. Et on dit que c’est la « colline qui prie (12) » en opposition à la Croix-Rousse qui est la « colline qui travaille ». Parce qu’en fait, la Croix-Rousse, euh.., c’est un quartier où on fabriquait de la soie (13) et il y a encore de…ben, les maisons sont restées, bien sûr, mais euh…, maintenant, il y a peut-être un ou deux ateliers de soie mais c’est tout et aujourd’hui, c’est un quartier, euh… comment dire… ? C’est un quartier plutôt artistique, un peu décalé (14) en fait et les gens ont racheté des… des anciens ateliers de soie et ils les ont transformés en grands appartements ou en lofts ou en…, voilà, enfin un peu à leur imagination, donc c’est un peu le quartier artistique de Lyon et c’est très sympa de se promener dans les pentes de la Croix-Rousse pour aller boire un verre, pour aller dans un café-théâtre. Et voilà.
Gab : Donc la vie culturelle lyonnaise est quand même assez riche.
Delphine : Oui, ben voilà. Donc je parlais des cafés-théâtres et c’est vrai qu’il y a beaucoup de petits cafés-théâtres où on est « écrasés comme des sardines » (15) à l’intérieur. Il fait très chaud en général mais euh, on voit des spectacles qui sont vraiment intéressants, d’artistes qui sont pas vraiment connus mais qui essayent de se faire connaître et euh… qui sont un peu à l’extérieur du circuit classique qu’on connaît et finalement, ils ont de très bonnes productions aussi donc c’est intéressant. Et puis bien sûr, bon, il y a l’opéra qui est très grand, très joli et euh…il y a tout le temps, tout le temps des spectacles. Et puis il y a aussi des grands théâtres, donc le théâtre de la Croix-Rousse, le théâtre des Célestins qui sont des… des vieux théâtres de Lyon et qui ont toujours beaucoup de… de succès. Il y a bien sûr beaucoup de cinémas aussi et il y a aussi pas mal de (16) musées. Enfin, je sais pas par rapport à d’autres villes françaises mais j’ai l’impression qu’il y a un… un bon nombre de musées.
Gab : Et… se déplacer (17) à Lyon, c’est compliqué ? Puisque la ville est grande…
Delphine : Non, pas vraim…, enfin pour moi, c’est pas vraiment compliqué parce que la ville (à l’intérieur des murs), n’est pas très très grande et c’est facile de… de… de se déplacer à pied parce que, euh…, ben, de chez moi à… au centre-ville, c’est vingt minutes donc ça, c’est bien – à pied. Et, euh, de toute façon, il y a toujours le métro, il y a quatre lignes de métro donc c’est quand même bien et ils sont en train de l’agrandir. Il y a des trams, il y a des bus et puis il y a beaucoup de trains aussi parce que beaucoup de gens viennent travailler à Lyon de l’extérieur de la ville. Et depuis déjà deux ans, on a mis en place un système de vélos, de location de vélos, euh…, dans la ville, de borne (18) à borne, comme ça existe à Paris. Euh… donc euh… voilà, c’est pas cher, c’est un euro la semaine pour voyager gratuitement autant de fois qu’on veut.
Gab : Ça s’appelle comment, ces vélos ?
Delphine : Les Vélo’V (« Vé-love »).
Gab : Vélo’V. D’accord. Merci !
Delphine : De rien !


Remarques de prononciation :
* Euh : quand on cherche ses mots, on dit « euh »… Ce n’est pas un mot mais une chose qu’on répète beaucoup !
** Il y a : très souvent, on prononce cette expression « y’a », on oublie le « il »… C’est une habitude !


Remarques de grammaire et de vocabulaire :
1) depuis : on utilise ce mot pour parler d’une action ou d’une situation qui a commencé dans le passé et qui n’est pas finie. On utilise en général ce mot avec le présent. Quand on a un verbe au passé composé (pour parler d’une action passée et terminée), on utilise un autre mot : « il y a ». Exemples : « Je fais ce blog depuis juin 2008. » mais « J’ai commencé ce blog il y a un mois et demie. ».
2) être originaire d’une ville / d’un pays = être né dans cette ville / ce pays. On dit aussi « venir d’une ville / d’un pays » (quand on y a habité longtemps ou quand on y habite encore).
3) je viens pas / qui est pas : ici Delphine a oublié le « ne ». La forme correcte, c’est « je ne viens pas » / « qui n’est pas ». Mais cette erreur est habituelle.
4) résidentiel : avec beaucoup de maisons, d’immeubles, d’appartements.
5) voilà : on dit souvent « voilà » quand on a fini une phrase, une idée. C’est une habitude de langage.
6) un lieu = un endroit (mots généraux pour parler d’une ville, d’un pays, d’une région, etc.). Ne dites pas une « place » car une « place », c’est un espace spécial dans une ville, avec des arbres, ou avec des bancs…
7) étroit(e) ≠ large.
8) une presqu’île, ce n’est pas complètement une île parce qu’elle est reliée à la terre.
9) un fleuve se jette dans une mer ou dans un océan (comme la Loire dans l'Atlantique) mais une rivière se jette dans une autre rivière ou dans un fleuve.
10) l’hôtel de ville = la mairie (le bâtiment où il y a l’administration d’une ville).
11) une colline = une mini montagne !
12) prier = penser ou « parler » à un dieu.
13) la soie = un textile très précieux, inventé en Chine.
14) décalé = (ici) alternatif.
15) écrasés comme des sardines = cette expression signifie qu’on est comme de petits poissons dans une boîte, qu’on n’a pas de place pour bouger. Mais d’habitude on dit « serrés comme des sardines ».
16) pas mal signifie ici « beaucoup ».
17) se déplacer = changer de lieu.
18) une borne = (ici) une station.

Remarques culturelles :

Pour connaître un peu mieux Lyon en regardant des photos, vous pouvez consulter le site http://www.visitelyon.fr/ (photos) ou le site http://www.lyon.fr/vdl/sections/fr/ (site officiel de la ville de Lyon), et surtout la section sur les quartiers, où il y a aussi des photos avec des explications : http://www.lyon.fr/vdl/sections/fr/tourisme/fil_quartier !
Et si vous voulez plus d’informations sur le système des vélo’V, il y a aussi un site Internet : http://www.velov.grandlyon.com/ !



9 commentaires:

Venezia a dit…

Excellente cette présentation de Lyon. Lorsqu'il m'est permis d'y aller, j'en éprouve toujours un réel plaisir tant la ville est riche d'histoire. Il faut rappeler un fait, c'est qu'au 15ème siècle Lyon était en quelque sorte « la porte d'Italie » en ce qui concerne la Renaissance, empêtrés dans la guerre de Cent Ans nous avions pris beaucoup de retard, là où nos voisins transalpins étaient en avance sur ce qu'on appelait là bas le Rinascimento. Et c’est donc en toute logique que Lyon en ai conservé des traces. A noter que la ville possède un musée des beaux particulièrement riche en collections de peintures couvrant toute cette période.

Gab! a dit…

Merci beaucoup J.M. pour ces précisions historiques, ça complète à merveille l'interview de Delphine ! Ciao !

Prix Kane a dit…

Salut =)

J'ai decidé d'ecouter un peu les intervieux plus vieux.
Delphine parle vraiment très doucement. J'aimé bien ecouter ça.
Laisse moi te demander une chose: Quelle est la difference en car et parce que ?
Je ne sais pas quand utiliser l'un et l'autre correctement.
Tu peux m'expliquer, stp?
*-*

Gabrielle Chort a dit…

Salut !

Et tu as raison, il y a plus d'interviews anciennes que de nouvelles... ;-) MAIS j'en ai d'autres en réserve, faites pendant les vacances, je vais les mettre en ligne au fur et à mesure du mois de janvier.

"Car" et "parce que" ont exactement la même signification mais "parce que" est plus utilisé, surtout à l'oral ; souvent on utilise "car" à l'écrit ou quand on veut "bien parler"...

C'est vrai que Delphine parle très clairement, sans doute parce qu'elle est prof de français elle aussi ! ;-)

@+ !

Prix Kane a dit…

Ah.. J'ai pensé qu'on devait utiliser car seulement en quelques phrases spécifiques.
C'est bon alors, parce que j'ai jamais dis: Car dans mes phrases.. Et j'ai pensé que j'etais tort.
Ah bon?! Alors, vous deux sont profs de français? Parfait *_*
Ah pour moi, pas de problème. J'ai encore beaucoup beaucoup de intervieuws pour écouter. hehehe

Prix Kane a dit…

Ah, et MERCI pour ta explication ;)

Gabrielle Chort a dit…

Je t'en prie, de rien ! :-)

shaley tenzin a dit…

Bonjour Gab,

Est ce que pouvez vous me expliquer café théâtre? C'est un théâtre ou il y a d'acteurs qui joie plays?( perce que d'abord je pense que elle parlé de cafétéria et puis, elle a dit spectateurs , et artist pas tres connu, )donc je un peu confus ici.

Merci comme toujours

Gabrielle Chort a dit…

Bonjour !

Oui, c'est ça ! Un café-théâtre, c'est un petit théâtre où les spectateurs peuvent parfois être assis à des tables et prendre un verre en même temps qu'ils regardent le spectacle : une pièce de théâtre, un concert, ou encore un spectacle d'humour...

En tout cas, c'est super, vous avez d'abord cru entendre "cafétéria" et puis ensuite, le contexte, les autres choses que vous avez entendues, vous ont permis de comprendre qu'il s'agissait plutôt d'un lieu de divertissement. Bravo : vous avez de très bonnes stratégies d'écoute !

Je comprends que vous ayez été un peu perplexe, mais c'est très bien, vous avez fait confiance à votre intuition !

Bonne soirée,

Gabrielle