BONJOUR ET BIENVENUE SUR LE BLOG GABFLE !




Vous apprenez le français et vous voulez progresser ?

Ce blog est fait pour vous !

Sur GABFLE, il y a des interviews authentiques de personnes francophones, à écouter ou à lire,
des exercices, des remarques de grammaire, de vocabulaire, de prononciation.

Testez ce blog, et laissez des commentaires, ou contactez-moi :



À bientôt !






jeudi 15 avril 2010

DOCUMENT AUDIO pour le niveau B1 (Josette) :

Josette joue à la pétanque !





Josette vit dans la petite ville française d’Amboise, au bord de la Loire. Elle y travaille aussi, mais elle a également un loisir qui occupe beaucoup de son temps : la pétanque !
La pétanque est un loisir typique du sud de la France mais on y joue aussi beaucoup dans les autres régions : la preuve, le long de la Loire aussi !








DOCUMENT AUDIO (3 minutes 22) :
Tout d’abord, je vous propose d’écouter l'interview une première fois, sans faire l’exercice, pour comprendre globalement de quoi il s’agit.




Puis, avant d’écouter de nouveau l’interview, vous pouvez lire ces questions qui vous indiquent quelles informations vous allez devoir comprendre.

1/ Que fait Josette comme travail ?
2/ Que lui apporte la pétanque ?
3/ Que conseille Josette ?
4/ Depuis quand est-ce qu’elle a une licence à Amboise ?
5/ Quel est le niveau de Josette en pétanque ?
6/ C’est possible pour les femmes de jouer avec un partenaire masculin ?
7/ Combien de temps Josette a mis pour apprendre les techniques ?
8/ Comment est-ce qu’elle a commencé à jouer ?
9/ Avec qui elle a joué la première fois ?
10/ Que pense-t-elle des déplacements, des matches hors d’Amboise ?
11/ Quand est-ce que les joueurs se déplacent loin d’Amboise ?
12/ Quand elle gagne, comment réagit Josette ?


Écoutez ensuite de nouveau l’interview. Vous pouvez faire l’exercice ci-dessous en même temps.




EXERCICE :
Et maintenant, pour chaque question, choisissez la réponse correcte.


Service offert par Quizz.biz



















TRANSCRIPTION :
Lisez enfin la transcription de l’interview et les remarques pour mieux comprendre comment Josette s'exprime.

Gabrielle : Bonjour Josette. Est-ce que tu pourrais te présenter, tout d’abord ?
Josette : Alors, je m’appelle Josette, comme Gabrielle vient de le dire (1). Et je suis femme de ménage (2) à Eurocentres. Et puis (A), ben (B), euh (C), en dehors de mon métier comme femme de ménage, eh ben (B), je suis, euh, j’ai un loisir. J’ai un loisir, c’est la pétanque. Voilà (D). Donc (E) la pétanque m’apporte beaucoup de choses, euh, le contact avec les gens, donc euh, voilà, ça fait deux choses en fait, où j’ai contact avec les gens. Donc euh, voilà. Et puis, euh, la pétanque, je vous conseille (a) ben euh, d’y jouer (3) au moins (b) une fois dans, dans votre vie, parce que c’est très très bien, c’est très très bien, c’est, euh, familial, c’est, c’est compétitif surtout. Et, euh, voilà ! Donc euh, moi, j’ai eu beaucoup de trophées, beaucoup de coupes et…
Gabrielle : Oui, parce que tu fais des compétitions…
Josette : Voilà !
Gabrielle : Explique-nous un petit peu.
Josette : Voilà, je fais des compétitions et ça va faire ma sixième année que j’ai une licence, à Amboise. Bien sûr, je joue à la pétanque à Amboise parce que j’habite Amboise. Et euh, voilà, j’ai une licence, une vraie, et euh, voilà, j’ai beaucoup de coupes, beaucoup, et je fais beaucoup de compétitions et je suis souvent première… [rires]
Gabrielle : Bravo !
Josette : Voilà !
Gabrielle : Et tu joues toute seule ?
Josette : Alors, je joue toute seule… alors, il y a le tête à tête, il y a le doublette, et il y a le triplette ET le mixte (c) Donc on peut jouer femme et homme.
Gabrielle : D’accord.
Josette : Voilà. Mais c’est vrai qu’il faut y jouer et puis (F), faut, faut apprendre les techniques surtout, hein. Moi, j’ai, j’ai mis quand même pas loin d’un an (d) avant de savoir, euh, placer et tirer une boule (e).
Gabrielle : D’accord.
Josette : Voilà. Donc c’est, c’est très très long.
Gabrielle : Et comment est-ce que tu as commencé à jouer, comment ça t’est venu ?
Josette : Alors comment ça m’est venu ? Euh, je me prom…, on se promenait pour aller, euh, à la crèche et on entendait des boules, on entendait des boules, des boules, on se demandait d’où ça venait et euh, ça venait du terrain Malétrenne, à Amboise, donc on s’est arrêtées, on a regardé, on a dit « Oh, ils jouent aux boules », tout ça. On est rentrées et les personnes qui étaient à l’intérieur, ils nous ont, euh, invitées à rentrer et nous ont invitées, ben, à jouer. Voilà. J’étais avec une, une copine, on a joué, puis on s’est dit « Oh, pourquoi on s’inscrirait pas (4) ? Après tout (f), ça c’est un sport comme un autre, hop (G)…». Et on est ren…, on a commencé comme ça.
Gabrielle : D’accord. Et depuis 6 ans, tu continues…
Josette : Et maintenant, j’y suis depuis 6 ans, parce que, c’est, parce qu’on fait des déplacements aussi, hein. C’est intéressant quand même. On va, euh, on va à des endroits assez loin, quand même…
Gabrielle : Combien de kilomètres de déplacements ?
Josette : Alors, euh, ben ça peut être 150, jusqu’à 150 kilomètres (H), parce que, après, quand on monte de grade, on va dans le Loir-et-Cher*, et on va à Nantes**, on va, euh, on va très loin.
Gabrielle : Plus tu as un niveau élevé, plus tu vas loin.
Josette : Voilà. Plus tu vas loin, parce que… il y a les championnats, il y a… ça s’appelle les championnats, ça s’appelle les Coupes de la ville, ça s’appelle, euh, Coupe d’Indre-et-Loire. Voilà. Voilà, voilà, tout ça c’est, ça prend tous les week-ends ! Heureusement que je travaille pas le week-end ! Ça prend tous les week-ends, tous les week-ends, tous les week-ends ! Sauf en hiver bien sûr.
Gabrielle : D’accord. Donc et ça t’apporte, euh, plein de (g) rencontres…
Josette : Oui, oui, plein de rencontres, le contact avec les gens et puis de la joie, surtout quand on gagne. Quand on gagne, c’est la joie, c’est… on se tape dans les mains, c’est la fête, on ouvre la bouteille de champ*** ! [rires] Voilà.
Gabrielle : Très bien ! Eh bien, bonne continuation.
Josette : Voilà.
Gabrielle : Bonne chance pour les prochaines coupes.
Josette : Voilà. Donc entre l’école et la pétanque, je suis comblée (h), on va dire !
Gabrielle : C’est magnifique !
Josette : Voilà !
Gabrielle : Merci beaucoup Josette.
Josette : Eh ben, c’est gentil !



Remarques sur la prononciation et les habitudes de langage :
De façon générale, vous pouvez remarquer que Josette commence plusieurs phrases sans les finir, et répète beaucoup de mots. C’est normal quand on parle, tout le monde fait (plus ou moins) ça !
A/ Et puis = (ici) et aussi, et en plus, (dans d’autres situations) et après. On dit ça quand on veut ajouter une information.
B/ Ben / eh ben : ces expression viennent de « Eh bien » : on dit ça quand on cherche ses mots avant d’expliquer quelque chose.
C/ Euh : on dit « euh » quand on hésite, quand on cherche ses mots.
D/ Voilà : on dit souvent « voilà » quand on a fini une explication, ou quand on a fini une phrase. Souvent, on dit beaucoup « voilà », alors que ce n’est pas toujours nécessaire : c’est un tic de langage. D’autres fois, « voilà » signifie « tout à fait », « exactement ». Mais normalement, « voilà » se dit quand on donne quelque chose ou quand on présente quelqu’un.
E/ Donc : on dit souvent « donc » pour commencer une petite explication ou une phrase. Mais souvent, c’est seulement un tic de langage. Normalement, « donc » exprime une idée de conclusion.
F/ Et puis : L’accent de Josette contient quelques aspects typiques de la façon de parler en Touraine, dans la région d’Amboise (et dans d’autres régions de France). « Et puis » est prononcé « et pis » (on n’entend pas le « u »).
G/ Hop : on dit souvent « hop » quand on donne des explications sur une action rapide, spontanée. Autre exemple : « On a décidé tout d’un coup d’aller au cinéma, alors on a pris la voiture et, hop, on est partis ! ».
H/ Kilomètres : ici, Josette prononce « kilomèt’ », beaucoup de gens parlent ainsi en Touraine. C’est ça, « avoir un accent » : prononcer de manière un peu différente certains mots…


Remarques de grammaire :
1/ Comme Gabrielle vient de le dire = comme Gabrielle l’a dit juste avant. « Venir de » + infinitif = le passé récent.
2/ Je suis femme de ménage = quand on présente sa profession, on ne met pas d’article après le verbe être. « Je suis un professeur » = pas correct.
3/ Y jouer : normalement, on dit « jouer à + nom de sport ». Quand on ne veut pas répéter « à + nom de sport », on peut utiliser « y ». Autre exemple : « - Tu t’intéresses à la pétanque ? à - Oh oui, je m’y intéresse beaucoup ! ».
4/ Pourquoi on s’inscrirait pas ? = « Pourquoi on ne s’inscrirait pas ? » (oublier le « ne » est une erreur classique en français). On utilise souvent cette structure pour faire une suggestion, une proposition. On met le verbe au conditionnel présent.

Remarques de vocabulaire :
a/ Je vous conseille d’y jouer =
« je vous suggère d’y jouer », « pourquoi ne pas y jouer ? »
b/ Au moins = au minimum.
c/ Le tête à tête / le doublette / le triplette / le mixte : ce sont les différentes configurations de jeu à un contre un / deux contre deux / trois contre trois / Homme(s) contre femme(s).
d/ Pas loin d’un an = presque un an.
e/ Placer une boule = ce vocabulaire spécifique de la pétanque signifie placer une grosse boule en métal près de la petite boule (le « bouchon », le « petit », le « cochonnet », selon les régions).
f/ Tirer une boule = lancer la boule de telle manière quelle enlève une boule de l'adversaire qui gène. Il existe beaucoup d’autres expressions liées au jeu de pétanque. Si ça vous intéresse regardez un site spécialisé !
f/ Après tout = « en définitive », « finalement », « tout compte fait ».
g/ Plein de = « beaucoup de » (mais « plus de » est plus utilisé à l’oral).
h/ Je suis comblée = « je suis parfaitement heureuse », « j’ai tout ce qu’on peut espérer ».


Remarques culturelles :
* Le Loir-et-Cher = le département à côté de celui de l’Indre-et-Loire où habite Josette.
** Nantes = une ville au bord de l’Océan Atlantique.
*** La bouteille de champ' = la bouteille de champagne (on dit parfois « champ' » de façon informelle, entre amis).



Et si le sujet vous passionne déjà, consultez le site « Pastis pétanque » qui vous apprendra tout sur ce loisir très français, je crois !

La page de Wikipedia sur le sujet est elle aussi bien faite et est traduite en beaucoup de langues !


5 commentaires:

Anonyme a dit…

Merci beaucoup. Je suis mexican, j' ai 16 ans, et demain c'est mon B1 exam, donc je suis trés nervous. Et cet exercise m' a aidé beaucoup.
Merci!!
Daniela Trujillo.

Gab! a dit…

Bonjour Daniela,

je vous en prie, je suis très contente que mon blog vous aide à préparer le DELF !!!

Au DELF, il y a des exercices qui sont un peu différents (pas seulement des interviws) mais écouter, c'est très important, quels que soient les documents !

Bon courage pour demain, ne soyez pas trop nerveuse...

Gabrielle.

Gab! a dit…

PS : "interviews", pardon ! ;-)

Tuong a dit…

La crèche : c'est la chambre ou quoi, madame?

Gabrielle Chort a dit…

Bonjour !

C'est un lieux où vont les bébés et les petits enfants quand leurs parents travaillent. Ce n'est pas exactement une école, c'est avant l'école. Le terrain de pétanque d'Amboise est juste à côté d'une crèche.

Bonne continuation !