BONJOUR ET BIENVENUE SUR LE BLOG GABFLE !




Vous apprenez le français et vous voulez progresser ?

Ce blog est fait pour vous !

Sur GABFLE, il y a des interviews authentiques de personnes francophones, à écouter ou à lire,
des exercices, des remarques de grammaire, de vocabulaire, de prononciation.

Testez ce blog, et laissez des commentaires, ou contactez-moi :



À bientôt !






samedi 8 janvier 2011

DOCUMENT AUDIO pour le niveau A2 (Gabrielle) :

L’épiphanie !



Bonjour ! Aujourd’hui, c’est moi, Gabrielle, qui vous présente les traditions de la fête de l’épiphanie…






DOCUMENT AUDIO (3 minutes 10) :
Tout d’abord, je vous propose d’écouter le document une première fois, sans faire l’exercice, pour comprendre globalement le sujet.





Puis, avant d’écouter encore l’interview, vous pouvez lire ces questions qui vous indiquent quelles informations vous devez comprendre.

1/ Quel est l’autre nom de l’épiphanie ?
2/ Quelle est l’origine de l’épiphanie ?
3/ Comment les gens fêtent l’épiphanie maintenant ?
4/ Selon la tradition, que doit faire le plus jeune de la famille ?
5/ Qu’est-ce qu’il y a dans chaque galette ?
6/ Qui devient le Roi ou la Reine de la fête ?
7/ La fête est sympa mais qui adore cette fête ?
8/ Maintenant, quand peut-on acheter et manger des galettes ?
Écoutez ensuite de nouveau l’interview. Vous pouvez faire l’exercice ci-dessous en même temps.





EXERCICE :
Et maintenant, pour chaque question, choisissez la réponse correcte.




Service offert par Quizz.biz



























TRANSCRIPTION :
Lisez enfin la transcription de l’interview et les remarques pour mieux comprendre le document.

Gabrielle : Salut à tous ! Alors aujourd’hui, je vais vous parler d’un jour spécial, en France et dans d’autres pays. Euh, le 6 janvier, chaque année, c’est la fête des Rois, on appelle ça aussi l’Epiphanie. Cette fête, elle a une origine religieuse et chrétienne. On commémore, on fête la visite des trois Rois Mages à l’enfant Jésus. Bon, aujourd’hui, à notre époque, beaucoup de gens ont oublié ça, ont oublié cette origine religieuse. Mais ils fêtent quand même l’Epiphanie. Et comment ? Eh bien, j’espère qu’un jour, vous pourrez venir en France au début du mois de janvier parce que dans toutes les boulangeries, on trouve des galettes des Rois. Alors c’est un gâteau vraiment super bon, qu’on trouve vraiment partout, partout. Dans le Sud de la France, c’est une brioche mais dans tout le pays, on trouve des galettes à la frangipane, c’est de la crème d’amande. C’est une tradition ancienne, je ne sais pas de quand elle date exactement. Moi, je l’ai toujours connue. Et quand on fait une galette ou quand on achète une galette, on la mange ensemble en famille. Et le plus jeune de la famille, c’est une tradition, il va sous la table, il se cache sous la table et c’est lui qui dit à qui on doit donner chaque morceau de galette. Par exemple, « la première part est pour papa », « la deuxième part est pour mamie », etc. Alors, pourquoi vous devez vous demander ! Eh bien, c’est parce que dans la galette, dans chaque galette, il y a une fève. À l’origine, c’était un légume sec mais maintenant, c’est une petite figurine en pastique ou en porcelaine. Et donc, on mange sa part de galette, chaque personne mange sa part de galette et la personne qui trouve la fève devient le roi ou la reine. Et le roi va choisir une reine, il choisit une fille ou une femme de l’assemblée et il lui met une couronne sur la tête. Euh, alors, c’est une fête sympa, les enfants adorent devenir le roi ou la reine, ils adorent trouver une fève, être celui qui va la trouver dans le gâteau, dans la galette. Avant, autrefois, on mangeait seulement la galette le 6 janvier ou le dimanche juste avant ou juste après. Mais maintenant, franchement, c’est presque tout le mois de janvier qu’on mange des galettes. On en voit partout, dans toutes les boulangeries, dans les supermarchés et on trouve des fèves de toutes les formes, même parfois publicitaires. Moi, je connais par exemple plein de gens qui collectionnent les fèves, qui font des collections, qui en ont peut-être 100 ou 200 ou 300 ! 300 fèves ! C’est un, ouais, c’est un vrai phénomène de société, quoi ! Mais à mon avis, le mieux, c’est de manger la galette !
Dans une boulangerie : / Des fèves :

12 commentaires:

Anonyme a dit…

Bonjour Gabrielle,

Chez nous on mange aussi des galettes des Rois, une brioche comme dans le Sud de la France. On y cache une vraie fève et une petite figurine. Qui trouve la figurine devient le roi, mais qui trouve la fève...il doit payer le prix de la galette!

alba

Gabrielle Chort a dit…

Bonjour Alba !

C'est sympa de vous retrouver ici !

J'en profite donc pour vous souhaiter une très bonne année 2011, je ne l'ai pas encore fait sur le forum.

Merci pour votre complément d'information, c'est chouette d'avoir des points de comparaison entre la France et la Catalogne !

En France aussi parfois, celui qui trouve la fève est censé en payer une autre l'année suivante. Mais ce n'est pas toujours respecté ! En tout cas, il n'y a qu'une fève, en général.

Sur ce, je vous laisse, mon dessert (un reste de galette des rois, évidemment !) m'attend !

:-)

Gabrielle.

Anonyme a dit…

ba moi c'est kan kon trouve la fève kon est le + fort et moi je vien davoir la fève ;P

Anonyme a dit…

bah ché moi sé selui kila la fève kilé le + fort et moi je vien de l'avoir ;P

Gabrielle Chort a dit…

Bonjour 'Anonyme' !

Donc il n'y a plus de doutes : c'est vous qui êtes le plus fort : bravo !!! Vous êtes même le roi !

:-D

Vous avez écrit de jolis messages en langage un peu... SMS ! C'est une bonne leçon pour certains des visiteurs de ce blog ; je me permets donc de réécrire vos commentaires en français "standard" :

- "ba moi c'est kan kon trouve la fève kon est le + fort et moi je vien davoir la fève"
=> Bah (chez) moi, c'est quand on trouve la fève qu'on est le plus fort et moi je viens d'avoir la fève.

"bah ché moi sé selui kila la fève kilé le + fort et moi je vien de l'avoir"
=> Bah chez moi, c'est celui qui a la fève qui est le plus fort, et moi je viens de l'avoir.

Bah = (ici) "eh bien", pour introduire une remarque, une explication.

"je viens d'avoir la fève" = j'ai eu la fève il y a peu de temps. "Venir de" + infinitif = le passé récent.

Merci !

Et à bientôt j'espère. :-)

Gabrielle.

shaley tenzin a dit…

Bonjour Gab,

Merci quand même pour tres sympa expliquer de fête de roi. Je ne jamais savoir ça histoire par rapport galette mais ce janvier, je peux rappeler vu bcp de galettes dans supermarché et en fait une fois je trouve un fève dans mon morceau de galette. Puisque je ne savoir pas qui il y a un fève dans chaque galette, je monte à mon cousine. Elle prends la fève pour donner à son petit garçon pour lui collection je crois, mais elle m'a expliqué rien, peut être elle aussi ne savais pas.
Galette est trop bon pour gout.

Merci encore
Tenzin

Gabrielle Chort a dit…

Bonsoir !
L'anecdote est intéressante : merci !
Je suis heureuse de vous avoir aidée à comprendre cela. :-)
Gabrielle

Gabrielle Chort a dit…

PS : vous vous débrouillez très bien en français, Tenzin, mais attention, vous ne pensez pas toujours à utiliser les temps du passé... On risque de ne pas vous comprendre parfois, surtout à l'oral. Voici votre commentaire réécrit :

Bonjour Gab,
Merci quand même d'avoir été très sympa de m'expliquer la fête des rois. Je ne connaissais pas cette histoire par rapport à la galette mais en janvier de cette année, je peux me rappeler que j'ai vu bcp de galettes dans les supermarchés et en fait, une fois, j'ai trouvé une fève dans mon morceau de galette. Puisque je ne savais pas qu'il y avait une fève dans chaque galette, je l'ai montrée à ma cousine. Elle a pris la fève pour la donner à son petit garçon pour sa collection, je crois, mais elle ne m'a rien expliqué, peut-être qu'elle non plus ne savait pas.
La galette est trop bonne au goût.
Merci encore.
Tenzin

shaley tenzin a dit…

Merci, j'apprécie votre corrections. Vraiment.
Biensur je vais faire plus attention avec grammaire. Le truc est je écrire les choses comme je sais et en ce moment je ne sais pas bcp de grammaire et le temps. A partir de mai, je vais commencer delf A1 et A2. J'espère je vais faire progrès.
Mais votre corrections est trop utile, je compères les deux et essaye trouver la logique et raison. Donc svp, continue à corriger moi quand vous pouvez.
Aussi avec votre corrections, j'ai une question. " je l'ai montrée" et " Elle a pris la fève pour la donner à" ici (l'ai) et ( la donner ) a même sens comme "en" en certains phrases? (Comme "it" en anglais ) J'ai vu bcp fois dans votre blog mais peux pas me rappeler actuellement.

Encore J'espere ma question fait sens a vous.
Tenzin




Gabrielle Chort a dit…

Je vous en prie, Tenzin !

Mais vous écrivez déjà très bien, en tout cas, vous communiquez avec une grande efficacité, surtout que j'ai l'impression que vous avez appris beaucoup de choses toute seule !

J'espère aussi que vous allez faire beaucoup de progrès pour le DELF A2. Le A1 serait trop facile pour vous.

Votre question a du sens et elle est très claire. Elle porte sur les pronoms compléments. Quelques exemples pour que vous compreniez :

Pronoms directs :

- Tu regardes le château ?
- Oui, je le regarde. OU - Non, je ne le regarde pas.

- Tu vois la voiture ?
- Oui, je la vois.

- Tu écoutes cette chanson ?
- Oui, je l'écoute.

Mais attention aux pronoms indirects :

- Tu parles à ta voisine ?
- Oui, je lui parle.

- Tu parles à ton voisin ?
- Oui, je lui parle.

Bonne soirée !

Gabrielle

shaley tenzin a dit…

Bonjour Gab,

Merci, vous m'a expliquer vraiment bien avec les examples, comme ça j'ai compris plus mieux. En effet j'ai commencé utiliser le même dans mes phrases quotidien.(quelque chose comme ça, "je le sais")
Et comme toujours, vos mots sont tres encouragent à moi. Donc merci.

Tenzin

Gabrielle Chort a dit…

Bravo, alors !!! :-)