BONJOUR ET BIENVENUE SUR LE BLOG GABFLE !




Vous apprenez le français et vous voulez progresser ?

Ce blog est fait pour vous !

Sur GABFLE, il y a des interviews authentiques de personnes francophones, à écouter ou à lire,
des exercices, des remarques de grammaire, de vocabulaire, de prononciation.

Testez ce blog, et laissez des commentaires, ou contactez-moi :



À bientôt !






lundi 3 novembre 2008

DOCUMENT DE COMPREHENSION ORALE pour le niveau A2+ (Delphine) :

Delphine a passé un week-end à Bruxelles !

Delphine a 28 ans et habite à Lyon où elle est prof de français. Elle aime beaucoup voyager, même quand c’est seulement pour un week-end. Elle raconte ici sa découverte de Bruxelles, la capitale de la Belgique.









DOCUMENT AUDIO
Avant d’écouter le document, lisez ces questions. Ce sont les informations que vous allez devoir entendre dans l’interview.

1) Comment était le week-end de Delphine ?
2) Quand Delphine et ses amis se retrouvent, quelle est leur habitude ?
3) Quelle spécialité belge est-ce que Delphine n’a pas encore dégustée ?
4) De quel monument très connu est-ce que Delphine ne parle pas ?
5) Qu’est-ce qui a surpris Delphine et ses amis ?
6) Quelle est la deuxième langue de Belgique, après le français ?
7) Quelle chose est très bizarre en Belgique pour Delphine ?


Écoutez maintenant le document audio (1 minute 32).



EXERCICE :
Pour chaque question, choisissez la réponse correcte.











 



TRANSCRIPTION :
Après l’exercice, vous pouvez lire la transcription et les remarques pour mieux comprendre l’interview.


Delphine : Bonjour, alors, je suis Delphine et on s’est déjà rencontrés sur ce blog. Vous savez déjà que j’habite à Lyon. Et, euh*, aujourd’hui je suis là pour vous parler de… d’un petit** week-end qu’on a fait à Bruxelles avec des amis. Et… c’était une ville géniale, c’était un week-end génial. On a… on a vu beaucoup de choses*** (1), on a bien mangé aussi mais en général, quand on se retrouve entre amis, c’est une tradition de bien manger. Mais, là, c’était les spécialités (2) belges, donc, euh, on a mangé des frites, des gaufres, on a bu de la bière, euh… oh, on n’a pas mangé de glace (3) mais ça va venir, ça sera peut-être pour demain. Et puis, voilà, on a vu… alors, il y a**** beaucoup de choses à voir à Bruxelles : on a vu la cathédrale, on a vu la Grand Place, on est aussi allés à… à l’Atomium. Euh, bon, ben*****, en Belgique, il y a aussi quelque chose qui nous a un peu surpris (4) pour nous Français, c’est que… il y a toujours plusieurs langues qui sont, euh, parlées simultanément (5). Et on entend plein de (6) choses dans la rue. Donc, euh, bon, il y a des touristes, c’est vrai donc on a entendu beaucoup d’espagnol, beaucoup de russe. Mais en fait, les gens, ils parlent aussi, euh, français parce que c’est une des langues principales de Belgique mais aussi flamand (a) et euh, et pour nous c’est un peu bizarre parce qu’en France c’est pas (7) du tout comme ça, c’est très monolingue (8), en France. Et ici, on voit que tout est écrit en… en flamand et en français et c’est un peu bizarre de… ces… cette cohabitation de deux langues et on… on se pose plein de questions : comment les gens vivent au quotidien (9), alors que certainement, eux, se posent pas de questions. Mais nous, ça nous fait beaucoup réfléchir (10). Voilà******.


Remarques de prononciation :
* Euh : quand on hésite, quand on cherche un peu ses mots, on dit « euh ».
** Petit : ici, Delphine ne dit pas le « e », on entend « pti ». C’est son accent. Mais si vous allez dans le sud de la France, vous allez entendre « petit », vous allez entendre le « e ». Mais les deux prononciations sont possibles.
*** Beaucoup de choses : et ici, on entend « beaucoup d’choses », c’est le même phénomène de prononciation. Et il y a d’autres prononciations similaires dans l’interview : écoutez-les !
*** Il y a : ici, on entend « y’a ». La majorité des personnes francophones ne dit pas « il y a » mais « y’a ». C’est une habitude de prononciation.
***** Bon, ben : « ben » c’est une déformation de « bien ». « Bon, ben » est une habitude de langage. C’est possible de dire ça quand on commence une explication.
******* Voilà : c’est une habitude de dire « voilà » quand on a fini une explication.

Remarques de grammaire et de vocabulaire :
1) Beaucoup de choses : même si le nombre de choses est grand on écrit « beaucoup DE choses » et PAS « beaucoup des choses ». C’est obligatoire. De la même manière on dit « peu DE », « assez DE », « trop DE ». Exemple : « Dans le blog Gabfle, il y a beaucoup d’interviews pour vous aider à progresser en français », « Si vous avez trop de problèmes à comprendre les interviews du blog Gabfle, envoyez-moi un commentaire ».
2) Une spécialité = un produit typique d’une région ou d’un pays.
3) On n’a pas mangé de glace : ici, on dit « de » et pas « des » ou « de la » comme d’habitude parce qu’il y a une négation (ne…pas). Autres exemples : on dit « Delphine a des amis » mais « Sandrine n’a pas d’amis », « Thomas a une voiture » mais « Paul n’a pas de voiture ». Et attention, cela ne marche pas avec « le, la, l’, les » : « J’écoute l’interview de Delphine », « Ils n'écoutent pas l’interview de Delphine ».
4) Surpris = étonnés. Surprendre = étonner. Je suis surpris(e) = Je suis étonné(e) = Ça me surprend = Ça m’étonne.
5) Simultanément = en même temps.
6) Plein de = beaucoup de. Mais « plein de » est un peu plus familier.
7) C’est pas : Delphine fait ici une erreur que font tous les francophones, elle oublie le « ne ». Quand on parle, ce n’est pas grave mais quand on écrit, c’est mieux d’écrire « ce n’est pas ».
8) Monolingue = quand il y a (ou quand on parle) une seule langue. Quand il y a (ou quand on parle) deux langues, on dit « bilingue ». Et quand on parle beaucoup de langues, on dit « polyglotte ».
9) Au quotidien = chaque jour.
10) Réfléchir = penser fortement, concentrer sa pensée.

Remarques culturelles :
a) Le flamand : la Belgique est un pays où il y a plusieurs langues officielles, le français, le flamand mais aussi l’allemand. Le flamand est une langue proche du néerlandais.

Et pour découvrir un peu plus Bruxelles et la Belgique, consultez les sites Internet http://www.bruxelles-tourisme.be/accueil/fr/index.html ou http://www.tourismebelgique.com/ !

De plus, je vous recommande vraiment le site http://www.museumtalks.be/ où vous pouvez écouter des interviews de personnes qui parlent des musées de Bruxelles qu’ils ont aimés. Il y a des interviews en 24 langues différentes. C’est un site à découvrir absolument !

Et si les mots « gaufre », « Atomium », « Manneken-pis », etc. ne vous évoquent rien, voici quelques photos !

L'Atomium :










Des cornets de frites :


Des gaufres :









La Grand Place :


Le Manneken Pis :


2 commentaires:

Ana López a dit…

Merci de votre blog! Les activités de compréhension orale sont très bien élaborées, avec beaucoup d'information et faciles à suivre. Je me suis permis de le recommander dans mon blog pour mes élèves de français. Merci encore!

Gabrielle Chort a dit…

Bonjour Ana !

Et merci pour votre commentaire !

Je suis allée voir votre blog, il donne très envie d'apprendre le français. :-)

Bonne continuation, et merci d'avoir recommandé mon blog sur le vôtre.

Gabrielle